Le crédit qui s'adapte à vos envies !

Simulateur de crédit indépendant et ouvert à tous
Comparatif gratuit et sans engagement

Bon à savoir sur l’assurance-crédit

Obtenir un crédit sans assurance, est-ce possible ? Si la plupart du temps, les établissements financiers demandent une assurance pour l’octroi d’un crédit, celle-ci s’avère non obligatoire. Mais quel cas ? Est-il possible de ne payer aucune assurance pour avoir un prêt. On en parle.

À quoi sert l’assurance crédit ?

L’assurance emprunteur est une garantie qui couvre l’emprunteur dans le remboursement total du prêt. Elle assure que l’emprunteur est en mesure de rembourser le prêt qu’il a contracté. Exprimé sous forme de Taux annuel effectif d’assurance ou TAEA, le cout de l’assurance est en moyenne de 5% le montant de crédit, mais cela varie en fonction des organismes financiers. Dans certains cas, l’assurance peut être obligatoire quand dans d’autres, elle reste facultative. Elle est optionnelle dans le cas du crédit à la consommation, du prêt-auto, du prêt travaux, du crédit renouvelable ou encore de rachats de crédits. Elle reste tout de même obligatoire dans le cas d’un prêt immobilier.

Contracter une assurance pour son crédit peut être intéressant dans la mesure où celle-ci sert à sécuriser le prêt. Mais cela dépend de la situation personnelle de l’emprunteur. Il est plus légitime pour une personne âgée plutôt que pour un jeune acquéreur de sécuriser son emprunt. Toutefois, il est conseillé de toujours voir les conditions de remboursement avant de contracter une assurance crédit.

Quelles sont les garanties d’une assurance crédit ?

En cas de décès, l’assurance peut couvrir partiellement ou totalement le crédit. Mais cela dépend des termes du contrat. Certaines assurances ne couvrent pas par exemple le suicide. D’autres s’arrêtent à un certain âge. En cas de perte totale et irréversible d’autonomie, l’assurance couvre le crédit en cas de maladie ou d’accident de la vie de l’emprunteur, qui provoque la perte totale et irréversible de l’autonomie. En cas d’invalidité ou d’incapacité, on applique un pourcentage d’invalidité, déterminant pour que la garantie prenne effet. Dans les termes du contrat, un seuil de pourcentage est prévu. L’assurance va également couvrir le crédit en cas de perte d’emploi ou de chômage qui peut pousser l’emprunteur dans l’incapacité à rembourser le crédit. Il est à noter que cette assurance est très conditionnée. Un licenciement, une démission ou une faute professionnelle grave ne sont pas couverts par l’assurance.

Quand l’assurance crédit est-elle obligatoire ?

L’assurance est obligatoire dans le cadre d’un crédit immobilier. Et pour cause ! Les sommes prêtées sont généralement très importantes et les risques sont énormes pour l’organisme prêteur. L’organisme financier peut proposer une assurance à l’emprunteur, mais celui-ci reste libre de contracter l’assurance qu’il trouve avantageuse. La loi Hamon de 2014 permet à l’emprunter de changer d’assurance immobilière dans les 12 mois qui suivent la signature de son contrat. Avant de choisir votre assurance, il est important de bien comparer toutes les offres, sachant qu’il peut exister une grande différence entre deux assurances, pour les mêmes garanties.

Important : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Copyright ©2020 tous droits réservés. Voir mentions légales pour plus d'informations.
Mentions légales - Conditions générales - Politique de confidentialité - Nous contacter